« Les projets de films sont comme les enfants » : Lady Bacardi pour Forbes.

Lady Monika Bacardi

Récemment, le magazine économique et financier américain Forbes a publié un long article qui raconte l’histoire de Lady Monika Bacardi, son engagement dans la production cinématographique et sa préoccupation pour les problèmes de société, notamment ceux liés à l’égalité des chances.

Dans tout projet ou activité, la productrice et entrepreneuse a toujours mobilisé les idées et valeurs qui lui tiennent à cœur. Ainsi, dans l’interview, Lady Monika Bacardi a approfondi son rôle mais également les origines de ses intérêts, en lien avec sa formation littéraire.

Cependant, sa passion précoce pour le septième art a également joué un rôle déterminant dans la fondation d’Ambi Media Group et Iervolino Entertainment, les deux sociétés internationales de production et de distribution cinématographiques cotées sur le marché AIM de la Bourse italienne. « Le Parrain » et « Grease » ne sont que deux exemples de films qui ont contribué à l’approche sociale du cinéma de Lady Bacardi.

Dans son interview à Forbes sur ses activités et les films produits, Lady Bacardi déclare qu’il ne s’agit pas de simples prolongements de sa vocation, mais de véritables actions sociales destinées notamment à un public féminin ou aux plus jeunes.
Les séries animées «Puffins» ou «Arctic Friends» sont deux exemples de productions réalisées avec l’intention de représenter une réalité dépouillée de ses inégalités et, par conséquent, de transmettre un message positif d’espoir aux générations futures.

«Tous les projets de films sont un peu comme les enfants, avec des histoires et des messages différents destinés à publics différents. Voilà pourquoi je suis fière de chacun d’eux».
C’est le message que Monika Bacardi a voulu transmettre à travers son interview pour Forbes, même si le cinéma n’est pas la seule activité dans laquelle Lady Bacardi s’implique.

Pour ce qui est de l’avenir, Lady Bacardi a confirmé sa volonté de poursuivre son engagement social. Elle a en effet déclaré avoir planifié un projet sur le thème de la défense et de la protection de l’environnement. Elle déclare à ce propos : « Nous devons contribuer à la sensibilisation sur les conséquences environnementales, un problème grave pour nous tous et pour les générations futures ».

La fin de l’article rappelle, en effet, l’implication de Monika Bacardi dans divers évènements et fondations intervenant dans le domaine de la bienfaisance internationale, comme par exemple la Fondation Prince Albert II de Monaco pour la préservation des océans, mais aussi le Centre Scientifique de Monaco, engagé dans la recherche.